Pétri d’indulgence et de sagesse

La prose d’Odile Gapillout est fluide, engageante, presque surannée. […] De clichés en brefs instantanés, rebondissant par petits textes concis dont la mosaïque finit par dessiner une cartographie familiale complète, l’auteur rappelle le souvenir des siens à la manière de photos passées. Pétri d’indulgence et de sagesse, son roman se lit comme une succession de petits bonheurs.

O comme Colomb – 15/04/2015
http://ocommecolomb.blogspot.fi/2015/04/temps-couvert-pas-de-vent.html

Publicités

2 réflexions sur “Pétri d’indulgence et de sagesse

  1. Ce n’est pas tant les scènes quotidiennes de ce roman, croqué par petites touches qui attachent le lecteur, mais la voix de la narratrice, à travers une écriture claire et pudique. On retiendra de ce roman autobiographique sa complicité profonde avec les personnages
    nelly.leselbaum@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s