Une histoire familiale bien embrouillée, pleine de secrets, de vilénies et de chagrins

sans traces apparentes uneÉlisa livre ici son premier roman, un suspense très bien maintenu qui met en scène une famille partagée entre les parents de l’héroïne Charlie, bourgeois de Bordeaux, et Simone, la grand-mère qui continue à vivre sur la propriété landaise familiale. Un de mes points préférés de ce livre est sans conteste les scènes de cuisine où canard gras, garbure et autres délices mitonnent et embaument. Le décor de landes boisées, d’océan iodé et de dunes ajoute encore à une ambiance de grand air, dans laquelle on ne se sent jamais confiné. Ce qui enferme les personnages de ce livre, c’est plutôt l’histoire familiale bien embrouillée, pleine de secrets, de vilenies et de chagrins. […] De nombreux personnages sont mis en scène, chacun ayant un sens dans le scénario, et dont la face cachée émerge au cours du récit. […] Ce roman plaira à tous ceux qui aiment ces tortueuses histoires familiales sur fond de traditions rurales.

Extrait de la chronique parue sur le blog Lectrice en campagne – 24/03/16
https://lectriceencampagne.wordpress.com/2016/03/24/sans-traces-apparentes-elisa-tixen-editions-de-la-remanence/

Publicités

« Happée par l’histoire »

sans traces apparentes une« Ce roman est pour moi une très belle découverte. J’ai été happée par l’histoire jusqu’à la fin. »

Le monde de Pitch – 02/02/2016
http://lemondedepitch.blogspot.fr/2016/02/sans-traces-apparentes.html

« Une très jolie surprise »

sans traces apparentes unePremier chapitre compliqué, donc…  Mais, et parce que ne vous arrêtez pas  ici – surtout pas, ce roman a été une très, très, jolie surprise ! Je l’ai lu en deux jours tant il m’a plu ! Tous les personnages ont un rôle bien défini, et sont tous très travaillés. Dès les premières pages j’ai aimé Lucas – vraiment aimé (je l’aurais bien pris dans mes bras pour l’apaiser) ! Sans oublier le rythme, qui est très efficace, lui aussi. Je voulais en savoir plus, toujours plus! Nous passons de l’enquête, aux sentiments humains, ayant l’impression d’avoir un cocktail de deux genres littéraires ; ce côté roman contemporain basé sur le sentiment, et ce côté thriller sous fond de généalogie. Sans oublier, cette petite note de fantastique qui rajoute au texte un certain charme. Vous l’aurez compris, c’est intéressant et j’ai beaucoup aimé.

Quai des proses – 12/12/2015
https://quaidesproses.wordpress.com/2015/12/12/sans-traces-apparentes-elisa-tixen/

« Une petite pépite »

sans traces apparentes une« Je vous le dis sans aucun détour, ce roman, pour moi, est une petite pépite! Elisa Tixen nous offre une histoire pleine de suspense et de rebondissements, une enquête généalogique absolument captivante et pleine de surprises. […] Sans traces apparentes est un premier roman qui frappe fort, à la fois doux et sombre. […] La beauté des descriptions concernant les Landes est envoûtante et maîtrisée, le tout faisant de ce roman une très belle lecture. »

Aux douceurs littéraires – 24/11/2015
http://placedeslivres.canalblog.com/archives/2015/11/24/32973694.html

« Un livre attachant et envoûtant »

sans traces apparentes une« Ce livre m’a agréablement surprise, en effet en lisant la quatrième de couverture on ne s’attend pas forcément à tout ces rebondissements. La plume d’Élisa Tixen nous embarque dans les landes avec tellement de conviction et de simplicité que l’on a l’impression de sentir l’odeur des pins à travers les pages. […] Un livre attachant et envoûtant, on fouille le passé avec les protagonistes, on vibre au présent avec eux, on s’imagine dans le futur avec un déroulement heureux. Félicitations à l’auteure pour cette belle parenthèse, un livre qui ne ressemble à aucun autre.

Le poussin littéraire – 10/11/2015
http://lepoussinlitteraire.fr/2015/11/10/sans-traces-apparentes-delisa-tixen/

« Une saga familiale riche et éprouvante, relevée d’une délicate touche fantastique. »

sans traces apparentes uneSans traces apparentes est un roman assez inattendu. Sombre et complexe, il nous fait remonter le temps pour mieux soigner le présent. Il nous parle de la perte d’êtres chers, de violence, de haine et de chagrin, d’espoir et de reconstruction. Il s’en dégage une réelle humanité et le texte met en avant le concept de famille, au sens strict comme au sens plus général. Les liens du sang ne font pas tout, mais ils sont présents en chacun d’entre nous, pour le meilleur comme pour le pire. Les pages défilent, le puzzle historique s’enrichit progressivement de nombreuses pièces et même si le final est assez prévisible, on le savoure pleinement. Élisa Tixen est assurément une auteur que je prendrai plaisir à relire lorsque l’occasion se présentera !

Il était une fois – 1/10/2015
http://www.chroniques-thalyssa.fr/sans-traces-apparentes-elisa-tixen-a118868898